L’histoire d’un top devenu flop

Top devenu flop - Mon Bar À Teint

Comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, je suis venue vous raconter l’histoire d’un top devenu flop : celle du dissolvant sans acétone Cien, désormais interdit de séjour dans ma salle de bain.

Pour celles qui ne la connaissent pas, Cien bodycare est la marque distributeur commercialisée par Lidl. Ainsi, ce dissolvant est vendu à un prix complètement dérisoire : 1€49 les 200 ml ! Quand on sait qu’à ce moment-là j’utilisais encore le bain dissolvant miraculeux de chez Bourjois, que l’on trouve chez Nocibé pour 9€50, le calcul est rapide à faire !

J’avais entendu parler de ce dissolvant sur la chaîne de Sanaa  qui n’avait cessé d’en vanter les mérites dans plusieurs de ses vidéos et comme beaucoup je m’étais ruée dans le Lidl le plus proche pour me le procurer.

Trois flacons plus tard, l’enthousiasme des premiers temps n’est plus et je ne peux que vous déconseiller ce produit !

Dissolvant sans acétone CienDans un premier temps, j’étais tout à fait convaincue par ce dissolvant, non seulement pour sa formule sans acétone mais également pour la praticité de son packaging. En effet, tous les dissolvants de cette gamme sont munis de bouchons-doseurs spécialement conçus pour extraire d’une simple pression la quantité de produit désirée. Je trouvais qu’il enlevait assez rapidement le vernis, y compris les plus opaques, même si, comme beaucoup d’autres, il faisait rarement le poids face aux vernis pailletés.

C’est quand je suis allée acheter mon deuxième flacon que les choses ont commencé à se dégrader. Je trouvais l’odeur trop forte, désagréable même, ce qui ne m’avait pourtant pas dérangé avec le premier flacon. De la même manière, j’ai remarqué que le système de pompe se bloquait régulièrement et qu’il fallait donc presser le bouchon doseur à de nombreuses reprises pour humidifier convenablement le coton.

Un problème qui est également survenu avec le troisième flacon puisque le mécanisme s’est définitivement coincé dès la troisième utilisation. Dans le même temps, j’ai remarqué que mes ongles étaient devenus très cassants, certains commençaient d’ailleurs à se dédoubler. N’ayant jamais eu ce problème auparavant, je me suis dit, à juste titre, que cela devait probablement venir du dissolvant.

Je n’ai rien changé de mes habitudes alimentaires, je continue de changer mon vernis 2 à 3 fois par semaine et pourtant, moins de deux semaines après avoir arrêté de l’utiliser, mes ongles sont de nouveau en excellente santé, preuve que le dissolvant attaquait mes ongles au lieu de les protéger et de les nourrir comme le prétend le packaging.

Dissolvant sans acétone Cien

D’ailleurs, maintenant que je ne l’utilise plus, je constate également que mes cuticules sont soudainement moins abîmées ce qui me laisse penser que le dissolvant asséchait également la peau. Un phénomène complètement paradoxal pour ce type de produit car il s’agit à la fois d’une formule sans acétone et enrichie en huile surgrasse ! D’autre part, il fallait impérativement se laver les mains après utilisation car le dissolvant laissait un film collant sur les ongles.

Verdict : je vous le déconseille vivement ! On peut trouver, y compris en grandes et moyennes surfaces, des alternatives bien plus respectueuses des mains aussi peu coûteuses que celui-ci. J’utilise en ce moment le Dissolvant douceur de Gemey Maybelline pour ongles fragiles trouvé chez Carrefour pour moins de 2 euros et j’en suis absolument ravie !

Mon Bar À Teint

Publicités

7 réflexions sur “L’histoire d’un top devenu flop

  1. V dit :

    Ah mince, pas de bol :/ Je l’ai et je n’ai pas remarqué de soucis avec la pompe.
    Si tu aimes bien les bains dissolvants (style bourjois sephora qui coutent un bras), la marque Leclerc en a sorti, pour moins de 4 € et il est pas mal du tout.

      • V dit :

        Le mois de la beauté chez Leclerc c’est vers le mois d’avril,du style moitié prix, ou deux pour le prix d’un etc. 🙂

      • Mon bar à teint dit :

        Bon c’est vrai que les promos ne sont pas oufissimes…. Je n’ai pas trouvé le bain dissolvant dont tu m’avais parlé mais je suis quand même repartie avec le crayon Rimmel que tu m’avais conseillé 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s