Déçue par Lush

lush_logo

En répondant à un questionnaire sur mes habitudes de consommation cette semaine, je me suis rendu compte que je faisais davantage confiance à la marque qu’au produit en lui-même. En ce qui concerne Lush, je dois bien reconnaître que j’achète souvent mes produits sur des coups de tête, sans lire au préalable les avis sur internet, tout simplement parce que je connais cette marque, une partie de ses produits et surtout ses valeurs. Or, je viens d’apprendre, à mes dépens bien entendu, que cette manière de consommer n’était pas des plus pertinentes. Voyez plutôt … 

Parmi les trois types de pastilles effervescentes proposés chez Lush, j’avais jeté mon dévolu au début de l’été sur Kriptonique, une pastille riche en huile essentielle d’arbre à thé particulièrement recommandée pour lutter contre les imperfections en tous genres.

Premier constat : les pastilles sont vraiment très poudreuses et s’effritent facilement. Je décide donc de les retirer du sachet en papier dans lequel elles ont été placées par la vendeuse et les entrepose bien au sec dans un récipient en verre, dans ma chambre, loin de toute trace d’humidité donc. Pourtant, moins de deux mois après les avoir achetées, je découvre avec stupeur que mes pastilles sont désormais inutilisables et pour cause : elles sont couvertes de moisissures !

Pastilles Lush moisies

Pourtant, comme dit précédemment, ces pastilles étaient stockées dans un endroit sec, loin de tout point d’eau et ma chambre n’est en aucun cas une pièce humide. Selon moi il y a un réel problème de conservation avec ces pastilles, d’autant qu’on peut théoriquement les conserver 14 mois (c’est en tous cas ce qu’indique la marque sur son site internet).

Je n’ai donc finalement pu utiliser qu’une seule des cinq pastilles que j’avais achetées (vive le gâchis). Même si j’aurais bien aimé réitérer l’expérience au moins une fois avant de livrer mes impressions ici, je n’étais pas vraiment convaincue par ces pastilles. En effet, j’avais trouvé que les résultats n’étaient absolument pas spectaculaires et je pense que l’utilisation de ces pastilles est superflue dans la mesure où on peut tout aussi bien faire suer la peau de son visage avec un bain de vapeur traditionnel. D’ailleurs, lorsqu’elle se dissout, la pastille ne libère aucune odeur. Une petite mousse apparaît à la surface de l’eau mais disparaît après quelques secondes seulement.

Pastilles Lush

Les vendeuses en boutique m’avaient conseillé de conserver le contenu du bol après utilisation afin de m’en servir comme tonique (d’où le nom Kriptonique, ben alors, vous suivez ou pas ?) à appliquer une ou deux fois par jour. C’est ce que je me suis empressée de faire. Là encore, grosse déception : rien de transcendant, j’ai l’impression d’appliquer un coton imbibé d’eau sur mon visage ni plus ni moins.

Je trouvais déjà que ce produit n’était pas donné avant de passer en caisse (1 euro la bête pastille de 2 centimètres de diamètre), je le trouve désormais excessif. Croyez-moi, on ne m’aura plus !

Mon Bar À Teint

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s