1 an de produits terminés – The end ! 

¨roduits-termines-divers

Allez, avouez, vous n’y croyiez plus vraiment ? Et pourtant… je suis ravie de vous annoncer que la série « 1 an de produits terminés » s’achève ENFIN aujourd’hui ! Il était plus que temps je dois bien le reconnaître… d’autant que vous vous en doutez bien, durant tout ce temps, j’ai eu tout le loisir de terminer d’autres produits…. Et il y en a déjà un sacré petit paquet (la tuile) !!

1 # Déodorants à l’huile essentielle de sauge – Le Petit Marseillais

IMG_6820L’an dernier, j’avais eu l’opportunité de tester la nouvelle gamme de déodorants à l’huile essentielle de sauge lancée par Le Petit Marseillais. J’avais alors reçu deux parfums parmi les quatre proposés : celui à la fleur d’oranger (une véritable tuerie) ainsi que celui au karité. J’ai tout de suite été séduite par la composition de ces déodorants, formulés sans alcool et surtout sans sels d’aluminium.

Je rachète ? Probablement pas. Afin de compléter ma collection et découvrir le reste de la gamme, j’avais d’ailleurs également acheté le déodorant au thé vert qui ne m’a absolument pas convaincue. Je trouve notamment l’application inconfortable voire même désagréable car la bille dépose une épaisse couche de produit, assez longue à sécher. Par ailleurs, j’ai trouvé que l’efficacité n’était pas des plus optimales, surtout en été.

2 # Deodoux peaux sensibles – Cadum

IMG_6822J’avais acheté ce déodorant pour peaux sensibles durant les fameuses promos Leclerc. C’est une nouvelle fois la composition « saine » qui m’a poussée vers ce déodorant. Malheureusement, je n’ai pas du tout apprécié son odeur, probablement similaire à celle de tous les autres produits de la marque. J’aime que mes produits sentent avant de sentir bon. Or, ici le produit ne sent pas, ni bon, ni mauvais, il ne sent rien, et cela m’a fortement dérangée.

Je rachète ? Aucune chance, au-delà de l’odeur, j’ai véritablement détesté ce déodorant que je trouve totalement inefficace.

3 # Déodorant à la pierre d’Alun (lait et amande douce) – Monsavon

IMG_6821Une fois encore, c’est en recherchant un produit exempt de sels d’aluminium que j’ai choisi ce déodorant Monsavon. En réalité, je n’avais pas suffisamment prêté attention à la composition du produit. 0% alcool, 0% paraben, 0% anti-transpirant synthétique, la composition me paraissait tout à fait saine. C’était sans compter sur la mention « aluminium chlorohydrate » en tout petit sur l’étiquette (bravo le service marketing !).

Je rachète ? NON, car je n’aime pas me faire ainsi duper. Néanmoins, il s’agissait d’un assez bon produit, efficace bien que très peu parfumé.

4 # Déodorant sensitive – FA

Vous l’aurez bien compris, alors que nous sommes de plus en plus en sensibilisé-e-s à la nocivité des sels d’aluminium, il devient (paradoxalement) très difficile de dénicher un déodorant à la fois sain et efficace. Résignée, j’ai fini par me tourner vers un produit extrêmement efficace mais qui contient malheureusement des sels d’aluminium. J’aimerais vraiment pouvoir bannir cet ingrédient des déodorants que j’utilise mais force est de constater que seuls ceux qui en contiennent remplissent réellement leur part du contrat. Or, non seulement en contact quotidien avec la clientèle mais également pour mon confort personnel, j’ai besoin d’un produit efficace.

CIMG_6819’est ce que me proposent ces déodorants FA, véritable petite révolution. Je pense qu’il s’agit là des meilleurs déodorants que j’ai eu l’occasion de tester jusqu’à présent.

Je rachète ? OUI, j’en ai plusieurs en stock et compte bien continuer à m’en servir, à moins de trouver une meilleure alternative d’ici là. De plus, je ne suis pas certaine que ces déodorants soient encore commercialisés, je ne les ai pas trouvés la dernière fois que je les ai cherchés…

5 # Dissolvant doux sans acétone – Inell Beauty

IMG_6823Comme vous le savez déjà, je change très régulièrement mon vernis (deux à trois fois par semaine en moyenne). Ainsi, un flacon de dissolvant ne faisant jamais long feu chez moi, j’achète bien souvent les premiers prix. D’autre part, soucieuse de ne pas agresser mes ongles déjà bien sollicités, j’opte généralement pour des formules sans acétone. J’ai ainsi terminé deux flacons de ce dissolvant doux sans acétone de chez Inell Beauty (marque repère chez Leclerc).

Je rachète ? OUI très probablement dans la mesure où ce dissolvant remplit parfaitement sa fonction, le tout à moindre coût (moins de 2 euros les 150 ml). Le coton n’a pas besoin d’être entièrement imbibé, quelques gouttes suffisent généralement à faire disparaître le vernis. Je tiens néanmoins à souligner un détail important : les bouchons sont extrêmement fragiles et relativement peu hermétiques, même correctement vissés. Je vous déconseille donc fortement de les acheter si vous avez l’intention de les transporter après ouverture.

IMG_68246 # Dissolvants – Cien

Je ne m’attarde pas sur ces dissolvants Cien que je vous ai déjà présentés et que je déconseille vivement.

Je rachète ? NON, aucune chance.

Malgré une collection assez conséquente de crèmes pour les mains, j’ai souvent la peau des mains déshydratée. La raison ? Je les collectionne mais je ne les utilise pas ! Forte de ce constat pour le moins consternant, je me suis efforcée d’utiliser plus régulièrement mes tubes de crème en les éparpillant un peu partout (table de chevet, sac à main, voiture, vide-poches dans l’entrée…), persuadée que leur simple vue allait me pousser à les utiliser davantage. Le bilan est extrêmement mitigé si j’en crois le nombre de tubes entamés et les trois pauvres tubes réellement terminés cette année.

7 # Crème pour les mains à la rose sauvage – The Body Shop

IMG_6828Je commence avec cette crème pour les mains à la rose sauvage de chez The Body Shop, un exploit, le plus grand des trois tubes…. 30 pauvres millilitres, pincez-moi je rêve ! J’ai mis un temps fou à terminer cette crème car je n’étais pas particulièrement fan de l’odeur, un peu trop « mémérisante » à mon goût. En revanche, elle est extrêmement efficace et hydrate vraiment très bien, sans laisser de film gras sur la peau.

Je rachète ? NON, je ne pense pas. Je n’ai pas été conquise par l’odeur et j’ai, de toute façon, encore beaucoup d’autres crèmes à utiliser avant de m’autoriser de nouvelles acquisitions. D’autre part, je pense me tourner vers d’autres marques pour l’hydratation des mains car je trouve que le packaging en aluminium des crèmes The Body Shop n’est pas du tout fonctionnel voire même dangereux.

8 # Crèmes pour les mains – L’Occitane

IMG_6827J’ai terminé deux toutes petites (10 ml chacune) crèmes pour les mains de chez L’Occitane, l’une au lait d’amande, l’autre au karité. J’ai trouvé que ces deux crèmes étaient sensiblement identiques, tant en termes d’efficacité que d’odeur. La texture est très agréable et pénètre rapidement dans la peau. On sent à chaque application que la peau est durablement hydratée et parfaitement lissée.

Je rachète ? Peut-être. Je suis vraiment convaincue par l’efficacité de ces crèmes mais je trouve les produits L’Occitane extrêmement onéreux et les offres promotionnelles proposées par cette marque sont malheureusement loin d’être exceptionnelles. À voir donc.

9 # Crème lavante Velours d’amande – Manava

IMG_6826J’ai acheté cette crème lavante pour les mains un peu à la hâte, sans prendre le temps de sentir le produit. Énorme coup de chance, j’ai eu un véritable coup de cœur pour son odeur d’amande qui reste quelques minutes (pour ne pas dire heures) sur les mains après application.

Je rachète ? OUI très certainement. J’ai adoré ce savon liquide pour les mains, très onctueux et surtout suffisamment hydratant. 1 euro 50 les 300 ml chez Leclerc, le rapport qualité-prix est tout simplement excellent !

10 # Savon liquide Fleurs d’amandier – Cien

IMG_6825Je vais achever cette longue série de produits terminés avec un autre savon liquide parfumé à l’amande. Globalement, c’est un assez bon produit qui remplit parfaitement son rôle. Néanmoins, il fait bien pâle figure à côté du produit Manava que je viens juste de vous présenter : le parfum est moins prononcé, la texture moins onctueuse, le packaging moins résistant, le produit moins hydratant….

Je rachète ? NON car je préfère largement la crème lavante Velours d’amande de Manava. Ceci étant dit, il s’agit néanmoins d’un produit tout à fait correct et encore plus abordable que le précédent (moins d’un euro les 500 ml chez Lidl). Par ailleurs, j’ai bien envie de tester les nouveaux savons liquides proposés par Lidl, notamment le rose bonbon que l’on voit sur de nombreux comptes Instagram depuis quelques jours. Je vous en dirai prochainement des nouvelles si j’arrive à me le procurer !

Pauline

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s