Zéro déchet : mes 10 astuces pour débuter

poubelle-au-regime

Pour donner toutes ses chances de réussite à ma démarche, c’est pas à pas que j’ai décidé d’emprunter la voie du zéro déchet. Mon objectif n’est pas le zéro strict mais bel et bien la réduction. J’avance à mon rythme, en me lançant des défis et en essayant de trouver un zéro déchet qui me correspond. Ainsi, j’ai choisi de commencer par les changements qui me paraissaient les plus évidents et les plus simples. Voici quelques gestes simples à mettre en place pour débuter….

Je suis devenue la reine de la microfibre

microfibres

Ma première action concrète en faveur du zéro déchet a été le bannissement total du Sopalin. Si vous souhaitez vous aussi vous lancer dans l’aventure, je vous conseille de commencer par là et vous verrez, c’est bien plus simple qu’il n’y paraît ! Pour pallier l’absence du rouleau d’essuie-tout, j’ai simplement acheté un lot de chiffons microfibres et d’éponges colorés. À chaque couleur correspond une utilisation précise : l’un pour les vitres, l’autre pour les poussières, celui-ci pour la salle de bain et ainsi de suite.

J’achète moins de produits ménagers

produits-menagers

J’ai tout simplement remplacé mon attirail de produits ménagers aussi chimiques que toxiques par des ingrédients plus naturels tels que le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude et l’argile blanche. Et pourtant promis, chez nous, c’est propre et ça sent bon ! L’avantage, c’est que ça prend moins de place dans les placards (trois produits au lieu d’une bonne dizaine auparavant) et forcément ça coûte bien moins cher !

Je dis adieu aux produits à usage unique

Petit à petit, je remplace tous les produits à usage unique de la maison par des alternatives réutilisables : des serviettes en tissu à la place de celles en papier, des Ecocups pour remplacer les gobelets en plastique ou encore des contenants réutilisables à la place des sacs congélation. Le seul combat que je n’ai pas encore gagné (pour l’instant) c’est le remplacement des filtres jetables par un filtre permanent pour la cafetière car le chéri trouve que le café est plus granuleux…. Rassurez-vous je n’ai pas encore dit mon dernier mot !

J’ai adopté les lingettes démaquillantes lavables

lingettes-lavables

Au départ, j’étais très impatiente de les tester, tout en restant un peu sceptique quant à leur efficacité. Au final, je suis largement convaincue et les lingettes réutilisables font partie intégrante de ma routine beauté. En moyenne, une Française consomme entre 1800 et 2000 cotons par an, imaginez donc l’économie réalisée depuis que je les ai !

À noter cependant : je continue d’utiliser quelques cotons jetables, n’ayant pas encore trouvé d’alternative pour le dissolvant…. 

Pour découvrir mon avis sur les lingettes lavables Lamazuna, cliquez ICI

Je me suis mise au vrac

vrac

Même si je continue de faire une partie des courses en super ou hypermarchés, je me rends une fois par mois dans une épicerie en vrac. J’y remplis alors mes contenants de féculents, épices, céréales, farine ou graines en tout genre. J’y trouve même différents produits pour la maison tels que le liquide vaisselle ou le bicarbonate de soude dont je viens de vous parler. Cela évite les déchets et contribue par la même occasion à réduire le gaspillage puisque j’achète uniquement les quantités dont j’ai besoin.

J’utilise des sacs et cabas réutilisables

Pour aller faire les courses en circuit « classique », j’emmène systématiquement un cabas et quelques sacs en toile pour éviter d’utiliser les sacs jetables (au rayon fruit et légumes par exemple). Par ailleurs, j’ai toujours un sac en tissu dans mon sac à main ce qui me permet de transporter d’éventuels achats sans avoir à accepter un sac plastique aussi inutile que polluant.

Je DÉCOUVRE le fait maison

La réduction des déchets est inévitablement liée à celle des produits transformés. Cuisiner demande bien plus de temps que de réchauffer un plat tout prêt, je vous l’accorde. Mais revenir au fait maison c’est également meilleur, plus sain, souvent plus économique aussi…. Mon chéri étant beaucoup plus souvent que moi derrière les fourneaux, j’apporte ma contribution en m’occupant de la pâtisserie et croyez-moi, les cookies fait maison ça n’a vraiment pas de prix !

Je privilégie les circuits courts

legumes-de-saison

Nous nous efforçons de consommer autant de produits locaux que possibles. Pour cela, nous essayons d’acheter nos fruits et légumes ainsi que les œufs frais directement auprès de maraîchers et de producteurs ou plus simplement sur le marché. Automatiquement, cela nous permet non seulement de limiter notre impact carbone mais également de consommer des produits de meilleure qualité à moindre coût tout en respectant la saisonnalité (ce dont nous n’avions absolument plus conscience en fréquentant assidûment les supermarchés).

Je composte mes déchets organiques

Très rapidement, je me suis aperçue qu’en changeant mes habitudes de consommation (moins d’emballages = davantage de fait-maison), la quantité de déchets organiques ne cessait d’augmenter dans ma poubelle. J’ai donc installé un composteur dans mon jardin et me suis inscrite à une formation compostage qui m’a permis d’apprendre les bonnes pratiques de la discipline. Désormais, épluchures, marc de café et coquilles d’œufs prennent donc la direction du jardin évitant ainsi la poubelle.

Je me fais confiance

Enfin, ma dernière astuce, paradoxalement celle qui me parait la plus importante de toutes, c’est de s’écouter. JE suis la mieux placée pour savoir ce qui me correspond ou non, j’avance à MON rythme et accepte que tout ne soit pas parfait. Je suis encore bien loin du zéro déchet mais je suis extrêmement fière de ce que j’ai déjà accompli et je ne laisse personne remettre en question mes choix et mon mode de vie.

J’ai prévu de reprendre chacun des points ci-dessous dans une série d’articles dédiés afin de partager avec vous un maximum d’astuces. N’hésitez pas à m’indiquer dans les commentaires quelles thématiques vous aimeriez que j’aborde en priorité ! À très vite !

Pauline

 

Publicités

3 réflexions sur “Zéro déchet : mes 10 astuces pour débuter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s