Se passer de sacs jetables

Les soldes battent leur plein depuis mercredi matin et, bien que j’aimerais ne pas avoir à le faire, je suis obligée de donner un sac jetable à chacun des clients qui se présente en caisse. Faute de stock suffisant, il ne nous reste plus que d’immenses sacs de 50 x 50 cm, un format totalement disproportionné pour la plupart des clients, surtout s’ils n’achètent qu’un seul article…

Lire la suite

3 nouveautés zéro déchet dans ma salle de bains


Ces derniers mois, j’ai l’impression d’avoir un peu perdu l’enthousiasme que m’apportaient les balbutiements de ma transition vers le zéro déchet. J’ai réussi à mettre en place si facilement et si rapidement un certain nombre de bonnes pratiques visant à la réduction des déchets et les ai tellement bien intégrées à ma routine, que je n’avais plus l’impression de progresser. Aussi, durant ces dernières semaines, je me suis employée à trouver de nouvelles alternatives pour éliminer de nouvelles sources de déchets. Je vous présente donc aujourd’hui trois nouveautés zéro déchet fraîchement débarquées dans ma salle de bains !

Lire la suite

Vers un dressing zéro déchet ?

Le zéro déchet me pousse constamment à questionner mon mode de vie et à bouleverser mes habitudes. Rapidement, les bocaux se sont installés dans ma cuisine et les cotons jetables ont quittés ma salle de bain. Jusque-là, mon dressing avait été quelque peu épargné. Pourtant, la mode apparaît comme l’antithèse parfaite du zéro déchet. Les tendances sont chères, éphémères et coûteuses en ressources. Alors, est-il possible d’aimer la mode quand on est adepte du zéro déchet ?

Lire la suite

Plongée dans un océan de déchets

antoinerepesse4

L’article du jour est un peu différent de ce que je vous propose d’habitude mais j’avais simplement envie de vous faire découvrir le travail du photographe lillois Antoine Repessé. Pendant 4 ans, il a eu l’idée un peu folle de conserver les emballages des produits qu’il a consommés au lieu de les jeter. Avec l’aide de ses collègues et amis, il a ainsi réuni 5 000 paquets de cigarettes, 4 800 rouleaux de papier toilette, 1 600 bouteilles de lait et 800 kilos de journaux. Ces 70 mètres cubes de déchets ainsi accumulés se trouvent désormais immortalisés dans une série de photos baptisée #365unpacked qui dénonce le suremballage.

Lire la suite

Le shampoing solide et moi

shampoings-solides

Parmi les objectifs de réduction des déchets que je me suis fixés pour l’année 2017, un de ceux qui me paraissaient le plus facile et rapide à mettre en place était l’adoption de produits cosmétiques solides. Comme je l’avais déjà évoqué, j’ai commencé par remplacer mes bouteilles de shampoing par une alternative solide depuis octobre 2016. Pourtant, la transition s’avère bien plus délicate que prévu et aujourd’hui je vous explique pourquoi.

Lire la suite